Orchestre philharmonique de Radio France et Nicholas Angelich


Maison de la radio - Grand Auditorium - Vendredi 9décembre 2016 - 20h00



  • Programme : Orchestre philharm. de Radio France, dir. Myung-Whun Chung, et Nicholas Angelich (piano), au programme : Concerto n°1 et Symphonie n°2 de Brahms
  • Le chef d'orchestre coréen Myung-Whun Chung dirige l'Orchestre philharmonique de Radio France dans un programme exclusivement consacré à Brahms. Au piano, on retrouve l'Américain Nicholas Angelich, qui s'est produit dans le monde entier avec les orchestres les plus prestigieux, sous la baguette de Kurt Masur, Daniel Harding, ou encore Valery Gergiev. Ce concert est donné au profit du Sidaction et sera diffusé en direct sur France Musique.
  • Artistes : Orchestre philharmonique de Radio France

Marc Coppey & Peter Laul


Théâtre du Vésinet - 17 novembre 2016 - 20h45



Schumann, Schubert, Rachmaninov

R. Schumann : Cinq Pièces dans le ton populaire op.102
F. Schubert : Sonate Arpeggione D.821
S. Rachmaninov : Sonate en sol mineur op.19

 

Marc Coppey attire l’attention du monde musical en remportant à 18 ans les plus hautes distinctions du concours Bach de Leipzig, au point d’être immédiatement adoubé par Yehudi Menuhin et Mstislav Rostropovitch. Dès lors, sa carrière internationale de soliste se déploie avec les plus grands orchestres et sur les scènes les plus prestigieuses du monde. Associé au grand pianiste pétersbourgeois Peter Laul, qui est devenu son partenaire habituel en duo ou en trio, il nous offre un superbe programme romantique comportant notamment la magnifique Arpeggione de Schubert et la fiévreuse Sonate op.19 de Rachmaninov. Avec deux artistes de cette trempe, c’est l’assurance d’une grande soirée d’émotion musicale.

Grigory Sokolov, piano D STEINWAY n°604261


Theâtre des champs Elysées - 16 novembre 2016 - 20h



Mozart  Sonate K. 545, Fantaisie et sonate K. 475-457
Schumann  
Arabesque op. 18, Fantaisie op. 117

Pianiste hors du commun, capable de déployer des fortissimos d’une ampleur rayonnante, digne des plus grandes orgues, comme de murmurer les nuances les plus ténues, qu’on croirait issues d’un Stradivarius, Grigory Sokolov est aussi un artiste dont les interprétations suscitent les réactions les plus enflammées. Résolument à part, jamais banales, ses visions des compositeurs essentiels aiguisent l’esprit, nous perturbent dans nos habitudes, nous font entendre les œuvres sous un angle neuf. Nul doute que son Schumann sera à nouveau inouï : la délicate Arabesque et ce concentré de passion qu’est la Fantaisie - cri d’amour que le musicien adressa à Clara - résonneront comme jamais.

IRAKLY AVALiANI


Théâtre Aydiar- 14 novembre 2016- 20h



Après avoir reçu les plus hautes distinctions au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou en 1974, Irakly AVALIANI retourne à Tbilissi afin de se perfectionner auprès d'Ethéry DJAKELI et de s'initier à l'enseignement de Marie JAËLL. Grâce à cet enseignement, il change complètement son jeu et sa vision de la musique. Ainsi, il fait partie des très rares privilégiés à pouvoir suivre cette voie, comme l'ont fait avant lui Albert SCHWEITZER, Dinu LIPATTI et Eduardo DEL PUEYO. Les quatre concerts annoncés au Théâtre Adyar représentent le résultat de ses recherches pianistiques de plus de 50 ans et nous permettront d'apprécier son exceptionnel "Toucher Jaëllien".

Wolfgang Amadeus MOZART
- Variations en Sol majeur sur "Unser dummer Pöbel meint" de Gluck, KV 455
- Sonate en Ut mineur KV 457

Frédéric CHOPIN
- Polonaise-Fantaisie en La bémol majeur, Op. 61
- 4 Nocturnes
- Polonaise en La bémol majeur, Op.53

MACHA GHARIBIAN


CAFE DE LA DANSE - 14 novembre 2016 - 20h00



Après son premier disque Mars (2013) qui avait alerté les mélomanes et la critique unanime, Macha Gharibian s’installe avec son nouvel album Trans Extended dans le paysage des musiques inclassables avec un style qui n’appartient qu’à elle, entre jazz oriental, néo-classique et pop aventureuse. Compositrice audacieuse, elle sculpte des thèmes aux couleurs célestes. Pianiste au jeu atmosphérique et chanteuse habitée, elle les transforme en pièces intenses et envoûtantes.

www.machagharibian.com

 

Distribution :

Macha Gharibian, piano, voix
Théo Girard, contrebasse
Alexandra Grimal, saxophones, voix
Fabrice Moreau, batterie
Dré Pallemaerts, batterie
David Potaux-Razel, guitare
Tosha Vukmirovic, kaval, clarinette, saxophone
Matthias Mahler, trombone

RAY LEMA D STEINWAY 560 - LAURENT DE WILDE VC280 BOSENDORFER


Fondation Cartier- Soirées nomades- 14 novembre 2016 - 20h



Lundi 14 novembre [COMPLET]
Ray Lema & Laurent de Wilde, Riddles

Concert acoustique, duo de pianos

Après avoir accueilli Ray Lema pour son Solo piano lors de l’exposition Beauté Congo – 1926-2015 – Congo Kitoko, les Soirées Nomades reçoivent de nouveau le musicien compositeur à la Fondation Cartier, accompagné cette fois-ci du pianiste jazz Laurent de Wilde.

Dans « Le Carnaval des Animaux », Camille Saint Saens fait, aux côtés des Kangourous, des Éléphants et des Personnages à Longues Oreilles, figurer les Pianistes. Ces derniers sont en vérité des êtres singuliers, et Ray Lema comme Laurent de Wilde les incarnent de façon étincelante.

Ces deux remarquables musiciens ont décidé d’unir leurs forces et d’aller contre la règle qui veut qu’un pianiste soit toujours le seul de son espèce sur la scène. Exercice périlleux, car les 176 notes noires et blanches des deux claviers combinés représentent autant de risques d’emphase ou de piétinement.
Pour cette rencontre, ils ont choisi d’écrire eux-mêmes le répertoire qui leur convient le mieux. Blues, reggae, valse, tango, ragtime : chaque morceau révèle une facette différente de leurs expériences musicales et compose un voyage complice et gourmand. Leur connivence sur scène, la finesse de leur accompagnement réciproque qui toujours soutient l’autre sans jamais l’écraser font de leurs improvisations un joyeux carnaval de couleurs et de rythmes dont le parcours dépend de l’inspiration du moment.

BORIS BEREZOVSKY, piano


Theatre des Champs Elysées - mercredi 9 novembre 2016 - 20h



Aux sources des musiques russe et scandinave: la nature et le folklore irriguent les œuvres de Grieg, Tchaïkovski et Stravinsky

Bartók Sonate pour piano Sz.80
Grieg Neuf Pièces lyriques (Papillon, Berceuse, Halling, Marche de trolles, Fantôme, À la maison, Voyage en solitaire, Nocturne, Marche nuptiale)
Trois Danses norvégiennes (1, 2 et 4 op.35)
Tchaïkovski Dumka
Les Saisons, extraits (Juin, Août, Septembre)
Stravinsky  Sonate  en do majeur, Sonate « Petrouchka »

Figure de colosse à la technique fulgurante, acquise au conservatoire de Moscou, Boris Berezovsky incarne le piano russe dans la plus pure tradition. Virtuosité et poésie, marquées du sceau de la sensibilité slave, s’illustrent ainsi brillamment dans ses interprétations à la scène comme au disque. Admirable serviteur notamment de Rachmaninoff et Prokofiev, il cultive un goût prononcé pour le répertoire chambriste qu’il pratique tout autant en solitaire qu’avec des amis. Belle démonstration encore cette saison avec ce programme faisant se répondre Les Saisons de Tchaïkovski et la sonate Petrouchka de Stravinsky à quelques-unes des plus belles pièces lyriques de Grieg, véritable « journal poétique » pour piano du compositeur norvégien.

 

CHRISTIAN ZACHARIAS


Theatre des Champs Elysées - lundi 7 novembre 2016 - 20h



Schubert  Sonate n° 4 D. 537
Beethoven  Sonate n° 27 op. 90
Sonate n° 30 op. 109
Schumann  Davidsbündlertänze op. 6
L'harmonie règne entre romance et contemplation chez Beethoven, poésie chez Schubert, hardiesse et modernité chez Schumann.
Immense pianiste, Christian Zacharias a réussi, comme peu d’autres solistes, son passage à la direction d’orchestre. Les concertos de Mozart furent sa première échappée collective au début des années 90, qu’il mena de main de maître au clavier et au pupitre en même temps. Depuis, il a mené bien d’autres aventures symphoniques jusqu’à celles depuis la fosse. Mais on ne renie pas ses premières amours surtout les grands maîtres romantiques qu’il vénère. Son touché à la clarté diaphane devrait éclairer la soirée d’une évidente lumière.

LUCAS DEBARGUE


Salle Gaveau - 8 novembre 2016 - 20h




Né en 1990, Lucas Debargue commence le piano à 11 ans au Conservatoire de Compiègne auprès de Mme Meunier. Ce n'est que dix ans plus tard, une fois titulaire du Baccalauréat scientifique et d'une licence de Lettres et Arts (Université Paris 7 Diderot), qu'il décide d'envisager l'étude du piano d'un point de vue professionnel.

Après un an d'étude avec Philippe Tamborini au Conservatoire de Beauvais, la rencontre en 2011 avec Rena Shereshevskaya au CRR de Rueil-Malmaison est déterminante : elle l’accepte dans sa classe à l'Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot dans l’objectif de le préparer aux grands concours internationaux.

Il est alors soutenu par l'Ecole Cortot, la fondation Zaleski ainsi que par l’Orchestre de l’Opéra de Massy (direction -  Dominique Rouits) et l’Ensemble orchestral « Les voyages extraordinaires » (direction Joachim Jousse).

Parallèlement elle le prépare au concours d’entrée au CNSM de Paris qu’il intègre à l’unanimité dans la classe de Jean-François Heisser, où il obtient sa Licence en 2015 tout en poursuivant ses études à  l'Ecole Cortot.

Ce travail de préparation au sein de l'Ecole Normale Cortot aboutit d'abord à un 1er prix au 9e Concours International de Gaillard (France) en 2014, et, l'année suivante, au 4e Prix de la XVème édition du Concours Tchaïkovski à Moscou où il devient également le seul candidat toutes disciplines confondues à recevoir le Prix Spécial de la Critique Musicale de Moscou.

Il est depuis invité à jouer en solo et avec les plus grands orchestres philharmoniques sous la baguette de chefs d’orchestre comme Valery Gergiev, Vladimir Fedoceev, Vladimir Spivakov, Vladimir Jurowsky, Andrey Boreyko, Gidon Kremer, Vassily Petrenko… dans les salles les plus prestigieuses à Moscou, Saint Petersbourg en Italie, Royaume-Uni, Canada, Etats-Unis, Mexique, Corée du Sud, Chine et autres.

Passionné par la littérature, la peinture, le cinéma et le jazz, Lucas tient à faire découvrir des musiques rares (Medtner, Roslavetz, Maykapar...) et à développer des interprétations personnelles d'un répertoire soigneusement choisi. Il est également compositeur.

En mars 2016 a été publié son premier CD avec des œuvres de Scarlatti, Chopin, Liszt et Ravel (Sony) ; son deuxième disque avec des œuvres de Medtner, Beethoven et Bach sera publié en novembre 2016 (Sony).

En avril 2016 il a terminé l'Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot avec le « Diplôme Supérieur de Concertiste » et le Prix Cortot.
Programme
 
OLEG YANTCHENKO (1939-2002)
La Preghiera

PIOTR ILLITCH TCHAÏKOVSKY (1840-1893
Sérénade pour cordes en ut majeur, op 48

Entracte


LUDWIG VAN BEETHOVEN (1770-1827)
Concerto pour piano n°2 en si bémol majeur, op 19
 
Interprètes

Lucas DEBARGUE, piano
ORCHESTRE DE CHAMBRE DE L'ETAT DE BIELORUSSIE
Evgeni BUSHKOV, direction

LES SIECLES, FRANCOIS-XAVIER ROTH


Royal Festival Hall, Wednesday 2 November 2016 - 19h30



Claude Debussy: Jeux
Maurice Ravel: Piano Concerto for the left hand
Interval
Maurice Ravel: Ma mère l'oye (Mother Goose), complete ballet with animation by Grégoire Pont
Claude Debussy: La mer

Les Siècles presents playful French music of the early 20th century, featuring live animation.

Be enchanted by the imaginings of two influential French composers: hide and seek in an evening garden, a piano concerto for the left hand only, a selection of fairy tales and a masterful evocation of the sea.

With founder and principal conductor François-Xavier Roth, Les Siècles is known for combining period instruments and a fresh approach. For Ravel’s Piano Concerto, the group is joined by star soloist Jean-Efflam Bavouzet. `Bavouzet's playing has precision, finesse and fiery elegance' (The Guardian)

Their performance of the gorgeous Ma mère l'oye (Mother Goose) is accompanied by Grégoire Pont’s hand-drawn illustrations, many created on the spot.

His previous collaborations with the orchestra include Presto! for France Television, which explored classical music through animation and was seen by over three million viewers.

Performers

Les Siècles
François-Xavier Roth conductor
Jean-Efflam Bavouzet piano
Grégoire Pont animator

 

FESTIVAL NOTES D'AUTOMNE


CENTRE DES BORDS DE MARNE du 7 au 13 novembre 2016



LE CLASSIQUE SELON ZYGEL


Jean-François Zygel improvise sur Bach - 25 octobre 2016- 12h30



Retrouvez le célèbre pianiste improvisateur plusieurs mardis de l'année à l'heure du déjeuner.

Les invités de l'année ?
Johann Sebastian (Bach), Gustav (Mahler), Claude (Debussy), Dmitri (Chostakovitch) et Francis (Poulenc) !

L'horaire ?
Toujours 12h30 !

Le principe ?
Un concert surprenant et original par un virtuose aimé de tous, improvisateur de génie, dont l'humour et l'imagination ont su conquérir le public.

La durée ?
Une heure tout pile. Juste le temps de s'évader, de rêver et de s'émouvoir.

Mais alors quand est-ce qu'on mange ?
Avant pour les affamés, après pour les autres en compagnie de Jean-François Zygel dans les salons de la salle Gaveau.

Un dernier mot ?
Venez !

LES SIECLES


THÉÂTRE SENART - 18 OCTOBRE 2016 - 20H30



PROGRAMME

DEBUSSY, Jeux

RAVEL, Concerto pour la main gauche

DEBUSSY, Prélude à l’après-midi d’un faune

DEBUSSY, La Mer



Debussy versus Ravel. Trois œuvres révolutionnaires du premier mises en perspective par un ovni virtuose du second.

Inspiré d’un poème de Mallarmé, le Prélude à l’après midi d’un faune est sans conteste l’une des œuvres les plus colorées de Debussy. Le chef d’œuvre côtoiera Jeux et La mer, deux œuvres moins connues mais tout aussi influentes sur la musique du siècle dernier. Pour interpréter le Concerto pour la main gauche, il fallait un pianiste virtuose à la hauteur de son premier interprète de l’époque, Paul Wittgenstein, qui avait perdu son bras droit pendant la Première Guerre mondiale. Ce sera l’immense Jean-Efflam Bavouzet, dont les enregistrements de Ravel et Debussy ont notamment marqué les esprits. Pour ce concert, les musiciens des Siècles joueront sur des instruments français du début du xxe siècle, comme à leur habitude.

Site de l’orchestre

 

Olivier Cavé, piano


Salle Gaveau - 18 octobre 2016 - 20h30



PROGRAMME

Mozart Concertos pour piano n°5 K 175 & n°25 K 503
Mozart Extraits de la Sérénade n°9 K 320 « Posthorn »
Mozart Symphonie n°41 K 551 « Jupiter »
 
INTERPRÈTES

OLIVIER CAVÉ, piano
DIVERTISSEMENT
RINALDO ALESSANDRINI, direction
Mozart était l'un des plus grands virtuoses du clavier de son temps. Plus encore que ses sonates, ce sont ses concertos pour piano qui révèlent toute la profondeur de son art. Deux grands mozartiens, le pianiste Olivier Cavé et le chef Rinaldo Alessandrini à la tête de Divertissement, nous plongent dans une musique qui illustre véritablement l'âme de Mozart, au même titre que la célébrissime Symphonie n°41.

ORCHESTRE PHILARMONIQUE DE RADIO FRANCE


Maison de la radio - Grand Auditorium - Vendredi 21 octobre 2016 20h00



Leonard Bernstein
West Side story, danses symphoniques

Dimitri Chostakovitch
Concerto pour piano et orchestre n°2
Symphonie n°9


Orchestre Philharmonique de Radio France
Lahav Shani piano et direction

RAY LEMA - LAURENT DE WILDE


SORTIE ALBUM RIDDLES



Nouvel album 'Riddles' en octobre 2016

Ray Lema et Laurent de Wilde, deux bourlingueurs du piano.

L’un fête ses soixante-dix ans cette année et continue d’afficher une trajectoire d’une richesse éclatante. Curieux de tout, il a arpenté la planète et ouvert très tôt sa culture congolaise aux mille vents de la musique du monde, Chine, Brésil, Bulgarie, Afrique du Nord, Amérique, Europe, pour y déclencher à chaque fois de fertiles rencontres.

L’autre, de quinze ans son cadet, n’a pas perdu son temps non plus : après avoir débuté sa carrière comme pianiste de jazz, il a depuis l’an 2000 multiplié les chemins de traverse, électro, slam, reggae, théâtre, documentaires, tordant à chaque fois son instrument avec une énergie et un succès communicatifs.

Lorsqu’ils décident d’imaginer un projet à deux pianos, ils savent qu’ils partagent le même credo : jouer le moins de notes possibles, et juste les bonnes.

Les 88 touches de leur instrument leur ont toujours semblées une traîtreuse invitation au bavardage et aux effets de manche inutiles. Mais si cela était vrai pour un piano, que dire de deux ? C’est à cette énigme (en anglais : riddle) qu’ils décident de s’attaquer dans ce nouvel album.

Véritable creuset dans lequel se fondent ici toutes leurs expériences passées, le répertoire est ainsi écrit par les deux hommes avec une patience de souffleur de verre.

Peu de pianistes ont pris le risque d’enregistrer à deux, et encore moins nombreux sont ceux qui ont décidé de composer la musique de cette rencontre. Au fil des répétitions, Laurent et Ray ont cherché puis trouvé le confort dans lequel ils pouvaient s’épanouir en toute confiance. Le résultat sont ces dix pièces dans lesquelles ils expriment leur joie de jouer ensemble, de danser constamment sans jamais se marcher sur les pieds, de tricoter des rythmes et des mélodies aux mille couleurs imprévues.

Un véritable tour du monde qui ne se raconte qu’à Paris, où se rencontrent de façon si singulière les musiques des cinq continents.


Les Concerts de poche 2016-2017



Concert donné à l'occasion des manifestations hivernales au centre-ville de Savigny-le- Nouvelle saison : calendrier AUTOMNE-HIVER 2016-2017
Les Concerts de Poche sont un dispositif d’ateliers et de concerts itinérants qui emmène les plus grands musiciens de la musique classique, mais aussi du jazz et de l’opéra dans les campagnes et les quartiers à la rencontre de tous les habitants.

Des ateliers pour faire tomber les a priori.

Les ateliers sont organisés avant chaque concert dans les structures scolaires et sociales du territoire. Ils permettent à tous, enfants, ados, familles, personnes âgées, défavorisées ou isolées, de se retrouver en position de créateurs autour de l’invention d’un conte musical ou de la préparation de la première partie d’un concert. Ils donnent aussi des « clés » de compréhension pour profiter pleinement des concerts et découvrir la magie des grandes interprétations.

Des concerts haut de gamme, chaleureux et accessibles.

Comme le livre de poche, le « concert de poche » est dépouillé de tout décorum intimidant et le prix d'entrée n'excède jamais celui d'une place de cinéma. Les artistes donnent leurs concerts dans les lieux de proximité. C’est l’occasion de réunir des publics très variés qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer.

Reconnus d’utilité publique et lauréats de “La France s’engage”, Les Concerts de Poche sont un outil culturel de lien social.

SEPTEMBRE

Samedi 17 septembre à 19h - MONTARGIS (45)

ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS

François-Frédéric GUY direction et piano

Beethoven : 5e symphonie, 5e concerto pour piano

Église des Cités - Rue du Colonel Buckmaster

10€ / 5€ tarif réduit - Rés. 02 38 95 02 15

Dimanche 2 octobre à 15h30 - BLANDY-LES-TOURS (77)

Jean-Marc LUISADA piano

Philippe BERNOLD flûte

Chopin, Franck, Poulenc…

Château de Blandy-les-Tours

Visite du château et concert : 7€ / 5€ (de 18 à 25 ans inclus, à partir de 65 ans)

Gratuit jusqu’à 17 ans inclus, étudiants jusqu’à 25 ans inclus, personnes en recherche d’emploi…

Réservations obligatoires : 01 60 59 17 80

Dans le cadre des Dimanches de Blandy


Samedi 15 octobre à 20h30 - NEUFMOUTIERS-EN-BRIE (77)

Récital-Cabaret

Donatienne MICHEL-DANSAC soprano

Vincent LETERME piano

Kurt Weill, Cage, Aperghis, Hollaender...

Salle Alain Peyrefitte - Rue des Mésanges

9€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 60 71 69 35

Avec la participation musicale des habitants en lever de rideau

Dans le cadre de la saison culturelle de la Communauté de Communes du Val Bréon

 
NOVEMBRE

Samedi 5 novembre à 20h30 - VARENNES-SUR-SEINE (77)

Le tour du monde en 80 minutes de Jean-François ZYGEL

Concert d’improvisations

Jean-François ZYGEL piano

Joël GRARE percussions

Didier MALHERBE flûtes

Salle des Fêtes Jean Ferrat - Rue de la Fontaine des Noues

9€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 60 71 69 35

Avec la participation surprise de Varennois en lever de rideau

 
Samedi 12 novembre à 20h45 - NANDY (77)

Cyrille DUBOIS ténor

Alain MEUNIER violoncelle

Anne LE BOZEC piano

Schubert, Schumann, Duparc, Britten…

Conservatoire de Nandy - Rue des 18 sous

9€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 64 41 73 36


Vendredi 18 novembre à 20h30 – AVRAINVILLE (91)

Adam LALOUM piano

Quatuor STRADA cordes

Pierre FOUCHENNERET violon

Sarah NEMTANU violon

Lise BERTHAUD alto

François SALQUE violoncelle

Brahms, Beethoven

Salle des fêtes - Rue de la Beauvoisière

9€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 60 71 69 35

 
Samedi 19 novembre à 20h30 - LES ÉCRENNES (77)

Adam LALOUM piano

Quatuor STRADA cordes

Pierre FOUCHENNERET violon

Sarah NEMTANU violon

Lise BERTHAUD alto

François SALQUE violoncelle

Brahms, Beethoven

Salle polyvalente « Les deux étangs » - 5, rue du Lavoir

9€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 60 71 69 35

Samedi 26 novembre à 20h30 - VERVINS (02)

Carte blanche à Jean-François ZYGEL piano

Cinéma Piccoli-Piccolo - Place Papillon

7€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 60 71 69 35
Avec la participation musicale des habitants en lever de rideau

DÉCEMBRE

Samedi 3 décembre à 20h - NONVILLE (77)

Rémi DELANGLE clarinettes

Vassilena SERAFIMOVA marimba & percussions

Jonathan FOURNEL piano

Chopin, Ravel, De Falla, Musiques d’Europe de l’Est...

Salle Polyvalente - Route de Fontainebleau

9€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 60 71 69 35

Avec la participation musicale des habitants en lever de rideau


Samedi 10 décembre à 20h00 - CHEPTAINVILLE (91)

Loïc SCHNEIDER flûte

Gaëlle FABIANI violoncelle

Florent DARCOURT-LÉZAT piano

Mendelssohn, Reineke, Fantaisie sur Carmen...

Salle polyvalente – 5, rue du Pontceau

9€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 60 71 69 35

Avec la participation musicale des habitants en lever de rideau

JANVIER

Dimanche 22 janvier à 17h - LA FÈRE (02)

Florent HÉAU clarinette

Jérôme PERNOO violoncelle

Jérôme DUCROS piano

Brahms, Nino Rota, Connesson...

Espace Drouot - Rue des Bigors

9€ / 5€ tarif réduit - Rés. 01 60 71 69 35

Avec la participation musicale des habitants en lever de rideau

Dans le cadre du Contrat de Ville

 

FÉVRIER

Vendredi 10 février à 20h - SOISSONS (02)

Vassilena SERAFIMOVA percussions

Jonathan FOURNEL piano

Quatuor HERMÈS cordes

Omer BOUCHEZ violon

Élise LIU violon

Yung-Hsin LOU CHANG alto

Anthony KONDO violoncelle

Dvo?ák, Chopin, Ravel, Xenakis...

Cité de la Musique et de la Danse - Parc Gouraud -9 Allée Claude Debussy

6€ / 3€ réduit - Rés. 03 23 76 77 70 et 03 23 59 10 12

Avec la participation musicale des habitants en lever de rideau

Dans le cadre de la saison culturelle 2016-2017 de la Cité de la Musique et de la Danse

Dans le cadre du Contrat de Ville

 

MACHA GHARIBIAN


SORTIE CD ALBUM TRANS EXTENDED



Après son premier disque Mars (2013) qui avait alerté les mélomanes et la critique unanime, Macha Gharibian s'installe avec son nouvel album Trans Extended dans le paysage des musiques inclassables avec un style qui n'appartient qu'à elle, entre jazz oriental, néo-classique et pop aventureuse. Compositrice audacieuse, elle sculpte des thèmes aux couleurs célestes. Pianiste au jeu atmosphérique et chanteuse habitée, elle les transforme en pièces intenses et envoûtantes.

Voici le lien vers le teaser que nous avons mis en ligne ce matin. https://www.youtube.com/watch?v=MSpufpZ0CUY

Festival de la Grange de Clavière - Saint Agrève


Piano bösendorfer V280




Samedi 16 juillet 2016 à 21h00 - Henri DEMARQUETTE Violoncelle, Vanessa BENELLI MOSELL piano.
Des oeuvres de Massenet, Debussy, Ravel ..

Mercredi 20 juillet 2016 à 21h00 Kit ARMSTRONG

Samedi 23 juillet 2016 à 21h00 CAMILLE ET JUILE BERTHOLLET, GUILLAUME VINCENT piano Haendel, Sarasade, Rimsky-Korsakov,Wieniawky, Schubert

Dimanche 24 juillet 2016 à 21h00 PIERRE GENISSON, clarinette; Quatuor HERMES

Mercredi 27 juillet 2016 à 21h00 TANGO CARBON David Haroutunian, violon – Louise Jallu, bandoneon,  Andro Lacapère, piano – Blanche Stromboli, contrebasse
Un spectacle original autour du tango associant des tangos traditionnels et des...

Samedi 30 juillet 2016 à 21h00 CONCERT DE CLOTURE : Lya Petrova, violon - Adrien La Marca, alto, Chritian-Pierre La Marca, violoncelle – Jérôme Ducros, piano – Kimy McLaren, soprano

Dimanche 31 juillet 2016 à 16h30 CONCERT ANNIVERSAIRE Melvyn TAN Beethoven ,Carl Czermy; F Liszt

Le festival de musique des Flâneries Musicales de Reims


du 23 juin au 12 juillet 2016



Le festival de musiques classiques des Flâneries Musicales de Reims se déroulera du 23 juin au 12 juillet 2016 et se clôturera avec le concert pique-nique le 23 juillet à partir de 19h00
Concert d'ouverture
Les Cris de Paris
Geoffroy Jourdain /direction
5.1 : 40 voix spatialisées

Félix Mendelssohn (1809-1847) : Hora est
Josquin Desprez (1440-1521) : Qui habitat
Anders Hillborg (1954-) : Mouyayoum
Giovanni Gabrieli (1554-1612) : Exaudi me Domine
Hans Leo Hassler (1564-1612) : Duo Seraphim
Thomas Tallis (1505-1585) : Spem in alium
Aurélien Dumont (1980-) : Tempus fugit, toucher d’ombre (commande des Cris de Paris)
Johannes Ockeghem (1420-1497) : Deo gratias


Concert pique-nique
Orchestre national de Lorraine
Fabienne Conrad /soprano
Jacques Mercier /direction
PARIS - BROADWAY

David Fray, piano


Theatre des Champs Elysées - mercredi 22 juin 2016 - 20h



Rêveries, fougue mêlée d'angoisse, charme étrange et romantique des œuvres de Brahms et Schumann pour ce dernier récital de la saison…

Brahms  Variations sur un thème de Schumann op. 9
Schumann  Novellette n° 8
Schoenberg  Trois pièces op. 11
Brahms  Fantaisie op. 116

Son air de jeune premier et son élégance naturelle ont marqué les débuts de la fulgurante carrière du français David Fray. Formé par Jacques Rouvier et 2e Grand Prix du Concours de Montréal, il s’est révélé au public par un étonnant et réussi premier enregistrement consacré à Bach et Boulez, un « mariage » original qui souligne finement sa personnalité et son goût pour les affinités musicales. En 2009, Virgin publie un album Schubert (Six Moments musicaux et 4 Impromptus) qui lui aussi marque les esprits. N’ayant crainte d’affirmer haut et fort sa passion de longue date pour le répertoire romantique, il sait s’y montrer tout aussi sensible que virtuose.

 

LAURE FAVRE KAHN, piano Bösendorfer 280


Théâtre de Folies Bergères - 1er juin 2016 - 20h



Laure Favre-Kahn étudie le piano au Conservatoire d'Avignon, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Bruno Rigutto, où elle obtient, à 17 ans, un Premier Prix à l'unanimité. A vingt ans, elle enregistre son premier disque chez Arion, consacré à Schumann, suivi l'année d'après d'un enregistrement Chopin.

En janvier 1999, elle se produit au Midem à Cannes, où elle est lauréate des Révélations Classiques de l'ADAMI.

Depuis, elle se produit régulièrement en France et à l'Etranger, en récital, concerto ou musique de chambre, notamment avec le violoniste Nemanja Radulovic.
Elle a joué pour plusieurs festivals importants : Auvers sur Oise, les Chorégies d'Orange, Chopin à Bagatelle, le festival d'Antibes, le festival de l'Epau, les Rencontres Musicales d'Evian, les Flâneries de Reims, le festival de Montpellier, les Eclectiques de Rocamadour, les Rencontres Chopin à Nohant, La Chaise Dieu, les Nuits du Suquet, etc.
Laure Favre-Kahn est invitée par de nombreux orchestres, dont l'Orchestre Symphonique de Nancy, l'Orchestre Symphonique Français, l'Ensemble Orchestral de Normandie, l'Orchestre de Cannes, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l'Ensemble Orchestral de Paris, le Hong Kong Sinfonietta, l'Orchestre de la Philharmonie Nationale d'Ukraine, l'Orchestre Colonne, l'Orchestre de Bretagne, l'Orchestre de l'Opéra de Rouen, l'Orchestre Lamoureux, l'Orchestre des Pays de Savoie, l'Orchestre de Bordeaux, l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l'Orchestre National d'Ile de France.

On a pu l'entendre sur France Musique, France Info, RTL, Radio Classique, France Culture, France Inter... Frédéric Lodéon et Alain Duault l'ont souvent invitée dans leurs émissions. Les chaînes de télévisions Mezzo, LCI et France 3 ont diffusé certains de ses concerts.

En mai 2001, elle remporte le 1er Prix à l'unanimité du Concours International Pro Piano à New York, et donne un récital au Carnegie Recital Hall en octobre de la même année. Suite à ce concert, elle est nommée Pro Piano Artist of the Year et enregistre en 2003 un disque consacré à Reynaldo Hahn, pour Pro Piano Records à New York (salué par la critique du New York Times).

Depuis 2003, Laure Favre-Kahn a enregistré 8 disques en live pour le label TransArt Live.

Depuis novembre 2004, elle est Marraine de l'association « Caméléon », qui protège les enfants maltraités aux Philippines.

Son 11ème album consacré à Chopin est sorti le 6 mai 2014 chez Transart Live.

Festival de Saint-Denis


du 26 mai au 29 juin 2016



De la musique qui touche les coeurs et éveille les esprits, de la musique pour voyager, de la musique dans la Basilique, à la Légion d’Honneur, mais aussi dans les quartiers et les écoles.

La Coupe d’Europe de football, en France, et au Stade de France dès le 10 juin, nous a invités à élargir nos horizons : de Mahler à Goran Bregovi?, de Bach à Rosemary Standley, des lumières de Stockhausen à l’Hymne à la joie de Beethoven, de « l’équipe des femmes » que Métis met en avant jusqu’aux Amazones d’Afrique en final, sur la « fan zone ».
Du monumental, de la poésie et des fanfares, du baroque et du rock, des voix en solo et en grand choeur.

Quelques concerts s’inspirent toujours de la Basilique même : pleins feux sur le grand orgue Cavaillé Coll joué par son titulaire Pierre Pincemaille ; deux Requiem, l’un autour de la figure mythique d’Anne de Bretagne dont la Basilique abrite l’un des plus spectaculaires tombeaux, l’autre de Donizetti, rare joyau de Bel Canto confié à Leonardo García Alarcón.

2016 permet également de retrouver les quatre formations de Radio France avec Mikko Franck, Sofi Jeannin et Michele Mariotti, l’inventivité du Balcon, de Pygmalion ; un concert-lecture à la Légion d’Honneur avec une première rencontre de Julie Depardieu et Charles Berling, mais aussi Karine Deshayes, Sandrine Piau, Jean Rondeau ou Renaud Capuçon.

Des retrouvailles et de l’inédit.

Plus que jamais la musique nous est essentielle. Elle est notre langue commune, partageons-la encore davantage.


Nathalie Rappaport

KATHERINE


Le FLOW Les 11, 12, 17, 18, 24, 25 et 26 mai 2016 à 19h30



Les 11, 12, 17, 18, 24, 25 et 26 mai 2016 à 19h30

Ce dixième album « Le film », est un retour aux sources, un minimalisme de fortune qui réinitialise en profondeur et en légèreté la chanson française. Katerine croise l’intime et l’universel dans un pas de deux faussement tremblant, jamais naïf, précis, affuté et futé. Film mental pour les oreilles, constitue un nouveau geste fort, que nous aurons plaisir à découvrir sur scène ce printemps.

Marie-Josèphe JUDE, piano


salle Gaveau - 26 mai - 20h30



De la séduction brillante de Mozart ou de Ravel à la densité contrapuntique de Brahms, en passant par la synthèse de ces deux mondes qu’est César Franck, Stéphanie-Marie Degand et Marie-Josèphe Jude font la démonstration de leur art protéiforme, virtuoses mais sensibles, rigoureuses mais chaleureuses, palpitant toutes deux d’une même respiration musicale. Un tandem assurément de choc.

 
Programme

Sonates pour violon & Piano
Wolfgang-Amadeus MOZART Sonate en si bémol majeur KV454
Johannes BRAHMS  Sonate n° 3 en ré mineur op. 108
César FRANCK Sonate en la majeur FWV8
Maurice RAVEL Tzigane

Interprètes

Stéphanie-Marie DEGAND violon
Marie-Josèphe JUDE piano

Geoffroy Couteau, piano


salle Gaveau - 19 mai - 20h30



Le début de la Sonate "Pathétique" de Beethoven est gravé dans la mémoire collective comme le symbole de la douleur noble et profonde. Certaines pièces de Brahms s'en approchent admirablement, elles aussi frappantes par leur dignité et leur beauté mélodique. Geoffroy Couteau livre une interprétation admirable d'élégance et de profondeur, avec une sûreté technique qui lui permet toutes les couleurs et tous les climats.

Orchestre Philharmonique de Radio France


AUDITORIUM - MAISON DE LA RADIO - jeudi 12 mai 2016 - 20h00



Jean-Sébastien Bach
Suite n° 3

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour piano et orchestre n° 26

Ludwig van Beethoven
Symphonie n° 2


Francesco Piemontesi piano
Ton Koopman direction - See more at: http://www.maisondelaradio.fr/evenement/concerts-du-soir/bach-mozart-beethoven#sthash.8JWDasCQ.dpuf

Nuits du piano


Tour Majunga, La Défense du 12 mai au 15 novembre 2016



Pianiste et directeur artistique du festival, Patrice Moracchini a étudié le piano auprès de Lucette Descaves, Germaine Mounier, Ivan Darel à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot, et Eduardo Vercelli à Genève.
"Si la notion même de concert s’avère parfois incompatible avec le désir insatiable de l’artiste pour la perfection, il permet d’établir néanmoins le rapport intime entre l’oeuvre et l’auditeur.
Il concentre à la fois l’approche analytique des oeuvres et la recherche de l’aboutissement d’un idéal esthétique.
La création de ce festival est née de l’idée de s’attacher à présenter de jeunes artistes en devenir, à cette période critique et décisive où ils empruntent un parcours aux voies multiples et, où riches d’une personnalité déjà très affirmée, ils cheminent vers une carrière que l’on devine très prometteuse."
Je tiens à remercier pour leur étroite collaboration, Monsieur Henri Heugel, ainsi que Madame Françoise Noël-Marquis, Directrice de l’Ecole Normale de Musique de Paris-Alfred Cortot. Tous nos remerciements vont vers notre partenaire AXA Investment Managers, Real Assets, et tout particulièrement à Monsieur Pierre Vaquier, Chief Executive Officer of Real Assets, Madame Jocelyne Tamssom, Head of Communications of Real Assets et Madame Alyette d'Harambure, Executive Assistant of Real Assets.
Nous mettons à la disposition des artistes un piano Steinway modèle D, qui contribuera à l'excellence de ces soirées.

Maroussia Gentet - Jeudi 12 mai 2016 - 20h00

   
  • Robert Schumann - Bunte Blätter  Op.99
  • Karol Szymanowski -  Masques Op.34
  • Trois pièces - "Shéhérazade" "Tantris le bouffon" "La sérénade de Don Juan"

Entracte

  • Ludwig Van Beethoven - Sonate Op.110

Ronald Noerjadi - Prix Cortot 2016 - Mardi 14 juin 2016 - 20h00

   
  • W. A. Mozart - Fantaisie en ré mineur K.397
  • Frédéric Chopin - 4 Mazurkas Op.17
  • Franz Liszt - Rapsodie Hongroise n°12

Entracte

  • Claude Debussy - Préludes (extraits Livres 1 - 2)
  • Prélude n°4 Livre 1 - Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir
  • Prélude n°12 Livre 1 - Minstrels
  • Prélude n°3 Livre 2 - La puerta del vino
  • Prélude n° 5 Livre 2 - Bruyères
  • Prélude n° 6 Livre 2 - Général Lavine - Excentrique
  • Modest Mussorgsky - Tableaux d'une exposition

Dimitri Malignan - Jeudi 29 septembre 2016 - 20h00

   
  • Robert Schumann - "Chopin" Carnaval (extrait) Op.9
  • Frederic Chopin - Ballade n°1 en Sol mineur Op.23
  • Robert Schumann - Sonate n° 1 en Fa dièse mineur Op.11

Entracte

  • Robert Schumann - Scènes de la Forêt Op.82
  • Frederic Chopin - Scherzo n°4 en Mi Majeur Op.54

 

Vassillis Varvaresos


Théâtre Alexandre-Dumas de Saint-Germain-en-Laye - vendredi 6 mai 2016



Récital de piano
Durée, 1h45

Programme : Chopin, Liszt, Rachmaninov et Scriabine.

Né à Thessalonique en 1983, Vassilis Varvaresos a débuté le piano à l’âge de 5 ans. Il entame ensuite un parcours de surdoué : école Juilliard de New York où il étudie avec Jérôme Lowenthal, Yoheved Kaplinsky et Robert MacDonald et obtient les Bachelor et Master puis en mai 2011, le doctorat d’Arts musicaux.

Dès l’âge de 15 ans, il donne de nombreux concerts aux États-Unis et fait sensation au Avery Fisher Hall et au Alice Tully Hall. En mars 2012, Vassilis se produit en soliste au Carnegie Hall puis est invité à jouer à la Maison-Blanche pour le président Barack Obama. Boursier de nombreuses fondations : Meyer, Or du Rhin et Onassis, il se voit offrir son 1er enregistrement par la société Global Private Equity. Il suit le 3e cycle supérieur du CNSM de Paris avec Michel Dalberto. Vassilis a remporté récemment le 3e prix du très prestigieux concours Georges-Enescu à Bucarest où il a joué le concerto de Tchaïkovsky. Il est par ailleurs sélectionné pour participer au concours Tchaïkovsky qui se tiendra à Moscou en juin 2015.

FESTIVAL DE JAZZ


Théâtre du Vésinet du 18 au 21 mai 2016



Le Vésinet Jazz Metis Festival maintient son cap en accueillant comme chaque année de grands musiciens de jazz, tissant chacun à leur manière le lien entre les cultures et entre les continents dont ils sont issus ou bien qui les touchent…
Pour cette nouvelle saison du festival, chaque artiste nous fera participer à un hommage à sa propre inspiration, à ses racines, à la musique de son enfance. Alain Jean-Marie, pianiste autodidacte guadeloupéen, nous offrira un jazz antillais nourri à la biguine, dans le sillage du bebop, jazz émergeant des années 40. Avec Avishai Cohen, nous partirons à la recherche de la force lyrique si singulière des mélodies populaires du Moyen-Orient, dans une musique métissée sans cesse renouvelée. Dhafer Youssef, vocaliste surdoué, accompagné de son oud et de musiciens fantastiques nous guidera par sa voix à travers une musique envoûtante, aérienne, nous
transportant doucement d’une rive à l’autre de la méditerranée… Plus à l’ouest, plus au sud, Minino Garay, formidable percussionniste argentin au groove latin nous embarquera avec ferveur jusqu’à nous faire tourner la tête. Le pianiste Baptiste Trotignon sera avec lui,illustrant tous deux la réussite et la beauté qu’affichent les cultures partagées.
Autant de musiciens et de cultures se croiseront au Théâtre cette saison, et offriront à leur public des moments d’exception. Nous vous attendons...

Alain Planès


Théatre des Bouffes du Nord- 18 avril 2016



Mélodies françaises de Debussy, Poulenc, Satie et Ravel sur des poèmes de Verlaine, Mallarmé, Apollinaire, François Villon, etc.

Claude Debussy
• Trois poèmes de Paul Verlaine
La mer est plus belle que les cathédrales ; Le son du cor s’afflige vers les bois ; L’échelonnement des haies
• Fêtes galantes II, Paul Verlaine
Les Ingénus ; Le Faune ; Colloque sentimental
• Trois poèmes de Stéphane Mallarmé
Soupir ; Placet futile ; Eventail
• Le promenoir des deux amants,Tristan L’Ermite
La Grotte ; “Crois mon conseil, chère Climène” ;“Je tremble en voyant ton image
• Trois ballades de François Villon
Ballade de Villon à s’amye ; Ballade que Villon feit à la requeste de sa mère pour prier Nostre-Dame ; Ballade des femmes de Paris

Francis Poulenc
• Le Bestiaire, ou le Cortège d’Orphée, Guillaume Apollinaire
Le Dromadaire ; La Chèvre du Tibet ; La Sauterelle ; Le Dauphin ; L’Ecrevisse ; La Carpe

Erik Satie
• La Statue de bronze, Léon-Paul Fargue
• Daphénéo, M. God
• Le Chapelier, René Chalupt

Maurice Ravel
• Les Histoires naturelles, Jules Renard
Le Paon ; Le Grillon ; Le Cygne ; Le Martin-pêcheur ; La Pintade

Denis Pascal, piano


SALLE GAVEAU - 14 AVRIL 2016 - 20h30



Camille Poul, soprano
Aurélien Pascal, violoncelle


Schubert organisait à Vienne des soirées entre amis lors desquelles il présentait ses nouvelles partitions, et dont l’atmosphère était, selon les témoignages, merveilleusement chaleureuse. C’est cet état d’esprit qu’avec des artistes exceptionnels qui sont autant de complices, Denis Pascal entend retrouver, rendant hommage par la même occasion à un génie dont il est un interprète remarquable.

Evgeny Kissin piano


Théâtre des Champs Elysées - lundi 14 avril 2016 - 20 heures



Julian Rachlin, violon
Mischa Maisky, violoncelle

De la radieuse fraicheur du Trio n° 1 de Schubert à la tristesse discrète et élégante du trio de Tchaïkovski frappé par la mort de Rubinstein

Schubert  Trio n° 1 op. 99 D. 898
Tchaïkovski  Trio op. 50

Evgeny Kissin est depuis vingt ans la star absolue du piano russe. L’enfant prodige a désormais laissé place à un artiste mature en pleine possession de ses moyens. Respecté par ses pairs et adulé par le public, ce phénomène du clavier est aujourd’hui l’un des solistes les plus sollicités par les orchestres mais également par ses amis chambristes. Une soirée en trio, l’occasion de rompre cette inévitable solitude du soliste, consacrant son répertoire de prédilection, romantique et russe. A ses côtés, le lituanien Julian Rachlin, visage poupin mais déjà doté d’une forte personnalité artistique et le violoncelliste Misha Maisky. Trois générations d’artistes hors pairs qui parlent la même langue musicale. Harmonie et complicité assurées

Imogène Cooper


Théatre des Bouffes du Nord- 11 avril 2016 - 20h30



Robert Schumann Geistervariationen ; Davidsbu?ndlertänze, op.6
Richard Wagner Élégie
Franz Liszt extraits des Années de Pèlerinage - Italie
Richard Wagner / Zoltan Kocsis Tristan et Iseult (Prélude)
Franz Liszt La Lugubre Gondole
Richard Wagner / Franz Liszt Tristan et Iseult (La Mort d’Iseult)

Orchestre national de France et David Fray


AUDITORIUM MAISON DE LA RADIO - 24 mars 2016 - 20h00



Du bord du Rhin à l'Italie : une échappée allemande.

Robert Schumann
Concerto pour piano et orchestre

Richard Strauss
Aus Italien

David Fray piano
Riccardo Muti direction

Banlieues bleues - édition 2016


du 18 mars au 15 avril 2016



La voilà, la 33e galette Banlieues Bleues, trente-trois tours pour le bonheur des amateurs de très bons sons. Une nouvelle édition collector, sans frontières, sans oeillères, qui met en lumière celles et ceux qui fabriquent la musique d'aujourd'hui et de demain, avec un éclat qui fait pâlir les vieilles étiquettes. Une sélection longue durée - 42 groupes - qui regorge de vedettes comme de découvertes.
Certains trésors sont inusables : les grands standards du jazz vocal Broad Ways par Thomas de Pourquery et le Red Star Orchestra, le rock si soul de Meshell Ndegeocello, les chauds calypsos de Calypso Rose, les sommets latin-jazz d'Irakere avec Chucho Valdés, les plus belles mélodies du cinéma de David Krakauer, les folles gammes jazz et manouche de Biréli Lagrène, l'âge d'or du swing recréé par l'Umlaut Big Band.
Côté rééditions inespérées, débarquent des références cultes du funk afro et créole : les Vikings de la Guadeloupe, le génial Danialou Sagbohan, le « James Brown de Lomé » Roger Damawuzan avec Vaudou Game. Au rayon des nouvelles versions, aucune nostalgie : Supersonic Play Sun Ra, Francesco Bearzatti honore Woody Guthrie, King Biscuit et Matthias Lehman redessinent Alan Lomax.


Les révélations sont fortes en émotions : ALA.NI et sa voix au doux grain de vinyle, Rocìo Márquez qui chamboule le flamenco, les envolées de Bachar Mar-Khalifé, les polyphonies free de Matana Roberts, la folk magique d'Oba Loba, Whahay, Tiganá Santana... Triomphante, la nouvelle génération tourne rond : Airelle Besson, Joce Mienniel, Antonin-Tri Hoang, spéciale dédicace à Ornette Coleman, Sylvaine Hélary, le tentette de Joëlle Léandre... Et les enfants du jazz inventent de nouveaux sons : United Vibrations, The Comet Is Coming, Sons of Kemet, Helved Rüm, Sillon...


Pour le dancefloor, c'est Ballroom à la Dynamo : rumba-rap-boombap avec Baloji, néo-funky-soul avec Leron Thomas, charleston pour Umlaut, club berlinois pour Parquet. Quant aux remixes, ils sont ahurissants : l'arabo-break-beat de Rayess Bek & La Mirza, l'électro-klezmer d'Anakronic / Krakauer, sans parler du cocktail Caribbean Roots d'Anthony Joseph, du scratch-beatbox de Sorg & Napoleon Maddox et d'un final techno-kizomba : Batida !

En bonus spécial, le Cartoons du Sacre du Tympan fête l'univers musical des dessins animés et des jeux vidéo, pour les petits, et les grands aussi.

Est-ce seulement de musique qu'il s'agit ? Autour des concerts, les Actions Musicales creusent le sillon, mélangeant les artistes et tous les publics au sein d'ateliers, de rencontres, d'aventures humaines, de projets artistiques, de grands paris dans nos villes de banlieue.

La pochette est signée Blutch, inspiré par la fantaisie du calypso. Face A, face B, faites vos découvertes, choisissez vos tubes, cet album imaginaire est une promesse choc, à vivre pleinement, comme l'un des meilleurs boucliers à l'actuelle morosité. à consommer d'urgence, sans aucune modération.

Xavier Lemettre
Directeur de Banlieues Bleues



Geoffroy Couteau, piano Steinway D 588316


Johannnes Brahms - Intégrale de l'oeuvre pour piano seul - 6 CD



On ne peut qu’être admiratif devant la volonté d’un artiste qui a consacré tant d’énergie à la réalisation d’un projet aussi ambitieux : enregistrer tout Brahms ! Ce compositeur qui vidait les salles de concert parisiennes après guerre…

Geoffroy Couteau a choisi un ordre chronologique qui fonctionne remarquablement bien, tant l’écriture de Brahms évolue au fil des ans. De manière étonnante, le toucher, la respiration de l’interprète suivent ce processus qui nous porte des influences combinées de Beethoven et de Schumann vers une écriture de plus en plus épurée (quant à la quantité de notes !), mais dense sur le plan polyphonique. Les caractères des Variations, des Klavierstücke, des Sonates (autant de titres déconnectées de tout élément littéraire, contrairement au modèle schumannien) sont puissamment différenciées.

L’écoute prolongée pourrait laisser craindre une forme de monotonie. C’est tout l’inverse qui se produit, une sorte de libération d’un pianiste qui voit loin et apprécie, à l’instar de grands crus, la caudalie de chaque pièce.

   

Sophie Marin-Degor - François-René Duchâble


Opéra de Massy - 18 mars - 20 h



La soprano Sophie Marin-Degor et le pianiste François-René Duchâble se retrouvent pour le seul plaisir de faire de la musique ensemble.
François-René Duchâble est un artiste hors norme : repéré par Rubinstein, apprécié de Karajan, Premier Prix au Concours Reine Elisabeth de Bruxelles, il commence l’immense carrière internationale qu’on lui connaît, puis se rend compte que la carrière n’est pas tout. Il y a aussi les rencontres, la musique, le plaisir…
Il retrouvera l’une de ces artistes qui lui apportent le bonheur : Sophie Marin-Degor dont la voix de soprano lyrique est en soi un enchantement. Elle chante à travers le monde Donna Anna de Don Giovanni et Blanche des Dialogues des carmélites et participe à la première à Moscou de Pelléas et Mélisande dans la mise en scène d’Olivier Py...
Un magnifique moment de complicité amicale et musicale en perspective, placé sous le signe du talent   PROGRAMME
Mélodies de Gounod, Massenet, Bordes, Poulenc...
OEuvres pour piano solo de Schubert, Chopin, Liszt, Debussy...
Lied de Mozart, Strauss...

Cyril Guillotin, piano Steingraeber E 272


AUDITORIUM DU PETIT PALAIS - 16 mars à 12 h 30



Aller rechercher l’origine d’un souffle musical sur des instruments anciens et historiques, redécouvrir cette réalité oubliée pour la ramener à la vie, la confronter à notre propre réalité moderne innovante, et en faire naître l’avant-garde, tel est le défi relevé avec succès par le jeune et brillant pianiste français Cyril Guillotin avec son nouvel opus discographique Helldunkel – Clair Obscur (disque Evidence Classics, distribué par Harmonia Mundi, et en partenariat avec Radio Classique), à travers lequel il nous livre une vision neuve et authentique des plus grands chefs-d’œuvre du répertoire pour piano.

 

Cyril Guillotin nous propose des extraits commentés du programme de ce double-disque (Mozart, Beethoven, Schumann, Chopin), en jouant sur le grand piano E-272 de la marque Steingraeber&Söhne équipé des systèmes révolutionnaires de pédales Mozart 1/2 chasse et Sordino, sur lequel il a enregistré spécialement à Bayreuth, et exceptionnellement présent pour cette occasion unique.

 

« Ambition et humilité: s'oublier soi-même, connaître les instruments corps et âme. L'interprétation de Guillotin est bouleversante, pleine de rigueur et de passion, d'invention. On perd la tête à aimer toutes ces voix ! Une expérience unique, un artiste unique. » Michèle Fizaine - Midi Libre (06.02.2016)

 

 

Evgeny Kissin piano


Théâtre des Champs Elysées - lundi 15 mars 2016 - 20 heures



Le prodigieux pianiste russe s'attaque à l'Appassionata de Beethoven et son déchaînement de folies et passions

Mozart  Sonate n° 10 K. 330
Beethoven  Sonate n° 23 « Appassionata »
Brahms  Trois Intermezzos op. 117
Albeniz, Granada, Larregla  Pièces espagnoles

En trente ans de carrière, Kissin a dompté l’insouciance de la jeunesse pour donner désormais à son jeu toute l’épaisseur de la maturité. A quarante ans, il atteint un niveau d’interprétation unique, maîtrisant comme nul autre difficultés techniques pour mettre à nu le drame, la noblesse et la poésie de ses programmes. Capable de toutes les prouesses techniques, il sait aussi maîtriser l’émotion pour offrir libre champ à son expression. Il est de ces interprètes dont le répertoire romantique constitue la pierre angulaire de leur parcours. Le programme de ce nouveau récital, consacrant pièces de référence et répertoire hispanique, devrait être une nouvelle et brillante démonstration.

 

Insula Orchestra - Philharmonie de Paris 8 mars 2016 - 20h30


Laurence Equilbey, direction - Nicolas Angelich, piano Pleyel P267



  • Ludwig van Beethoven Concerto pour piano n° 4
  • Entracte
  • Ludwig van Beethoven Symphonie n° 3, en mi bémol majeur, op. 55 "Eroica"

Ce concert est diffusé en direct sur les sites internet culturebox.fr, medici.tv et live.philharmoniedeparis.fr où il restera disponible pendant six.mois.

Après son succès la saison passée avec la Symphonie “Pastorale”, Insula Orchestra poursuit son exploration de l’œuvre de Beethoven sous la direction de Laurence Equilbey.

Fondé en 2012 par Laurence Equilbey, Insula Orchestra accomplit au sein des répertoires classiques et romantiques les recherches stylistiques et musicologiques que les phalanges baroques ont réalisées sur la musique ancienne. Avec le pianiste Nicholas Angelich, il revient pour nous aux sources de la musique de Beethoven, pour lui redonner l’élan et la fraîcheur qu’elle avait à sa création. Cet élan, c’est d’abord l’espoir lumineux et romantique suscité par les héros révolutionnaires français dans la Symphonie n° 3 “Eroica”, une œuvre prométhéenne et profondément humaniste. C’est ensuite, dans le Concerto pour piano no. 4, l’inlassable volonté beethovénienne de renouveler les genres musicaux. Contemporain de la Sonate “Appassionata” et créé en 1807 lors d’un concert fleuve en même temps que l’ouverture Coriolan et la Symphonie n° 4, le Quatrième tient autant de la symphonie que de la fantaisie pour piano et orchestre. Selon certains musicologues et témoins de l’époque, le second mouvement évoquerait la légende d’Orphée – le piano incarnant le héros-musicien dans sa descente aux enfers.

Anne de Fornel, piano Pleyel 1892 (n° de série 105208)


Editions Hortus



Pleyel, une alchimie sonore 

 

La réalisation d’un enregistrement d’œuvres de l’époque de la Grande Guerre a été l’occasion de découvrir un instrument exceptionnel : un piano Pleyel de concert datant de 1892 (n° de série 105208). Trouvé à l’abandon dans un château des Pyrénées, ce piano de facture française à cordes croisées – d’une grande élégance visuelle – a été patiemment restauré durant trois années par la société Régie Pianos (Michaël Bargues, Sébastien Jouanne, Cyril Mordant) avec la volonté de conserver des matériaux et pièces d’origine tels que les marteaux. Plus puissant que le Pleyel de l’époque de Frédéric Chopin, cet instrument est représentatif de son temps en raison d’une projection conséquente du son, d’une sonorité raffinée et de registres prononcés avec des aigus cristallins et des basses profondes. L’approche pianistique s’adapte aisément à la mécanique particulière de cet instrument plus que centenaire, non sans quelques précautions : usage moindre de la pédale, réduction de l’articulation en raison de la richesse des résonances et de la sonorité perlée. Piano historique, en usage à l’époque du répertoire choisi, il possède une justesse sonore qui met magnifiquement en valeur les œuvres de William Baines, Nadia Boulanger, Cécile Chaminade, Georges Enesco et Jean Cras. La découverte de ce Pleyel aux sonorités insoupçonnées a été un moment privilégié.

Anne de Fornel

Orchestre national de France - Bertrand Chamayou, piano


auditorium maison de la radio - jeudi 3 mars - 16h



Hector Berlioz Le Corsaire, ouverture Camille Saint-Saens
Concerto pour piano et orchestre n°2 Dimitri Chostakovitch Symphonie n° 5
Bertrand Chamayou piano Emmanuel Krivine direction -

Jean-Frédéric Neuburger & le Quatuor Strada


Théâtre des Bouffes du Nord - 15 février 2016 - 20h30



Jean-Frédéric Neuburger Quatuor à cordes (création 2015)*
Gabriel Fauré Quintette pour piano et cordes n°1, op.89
Ludwig van Beethoven Quatuor op.59 n°2

  Quatuor Strada
Violon Pierre Fouchenneret
Violon Deborah Nemtanu
Alto Lise Berthaud
Violoncelle François Salque
Piano Jean-Frédéric Neuburger

Nikolaï Lugansky


Théâtre des Champs Elysées - lundi 15 février 2016 - 20h



Pianos D Steinway

Nikolaï Lugansky propose à ses aficionados un nouveau programme tout en délicatesse, de Schubert à Rachmaninoff

 


Schubert  Impromptus op. 142 n°s 1 et 3 D. 935
Beethoven  Sonate n° 30 op. 109
Rachmaninoff  Six Moments Musicaux op. 16

 

Durée du concert
1ère partie : 40 mn environ - Entracte : 20 mn - 2e partie : 30 mn environ

Artiste d’une rare élégance, Nikolaï Lugansky distille son jeu fin et racé avec une facilité confondante et une absence de narcissisme réjouissante. Jamais il n’use de son immense virtuosité pour se mettre en valeur : sa technique chevaleresque et d’une clarté absolue profitent aux seuls compositeurs. Schubert et Beethoven y gagnent une pureté toute classique, tandis que son cher Rachmaninov - dont il est peut-être le plus grand interprète vivant -, a rarement été aussi empreint de noblesse. Les quelque peu délaissés Moments musicaux – dont l’appellation toute schubertienne définit par là-même la cohérence du programme - vibrent, sous ses doigts inspirés, d’énergie et brûlent de passion.

Yuja Wang piano


Théâtre des Champs Elysées - vendredi 12 février 2016 - 20h



Orchestre Philharmonique de Vienne
Wiener Philharmoniker
Valery Gergiev  direction
Yuja Wang  piano    



Mozart  
Concerto n° 9 K. 271 « Jeunehomme »
Tchaïkovski  Symphonie Manfred op. 58

Les concerts du Philharmonique de Vienne en compagnie de Valery Gergiev ont un goût particulier, celui d’une rencontre conjuguant tradition et énergie. Le programme de cette nouvelle venue commune reflète ce double esprit avec le très populaire concerto « JeuneHomme » de Mozart interprété par la jeune prodige chinoise Yuja Wang et la symphonie Manfred de Tchaïkovski. On pense trop souvent que le catalogue symphonique de Tchaïkovski se referme avec la poignante « Pathétique ». Ce serait oublier cette ultime page symphonique volontairement non numérotée mais portant le nom du héros éponyme de Lord Byron. Et justement, toute la partition est portée par cette énergie sourde du drame de ce héros en quête d’une rédemption qu’il ne pourra atteindre. C’est là l’une des pages les plus fortes du musicien. Frissons garantis.

Daniil Trifonov piano


Théâtre des Champs Elysées - dimanche 7 février 2016 - 20 h



Le jeune pianiste russe joua à guichets fermés la saison dernière : le revoici pour une nouvelle soirée sous le signe du romantisme

Bach/Brahms Chaconne pour la main gauche de la Partita en ré mineur 
Schubert Sonate en sol majeur, D 894
Brahms Variations sur un thème de Paganini, op. 35 (Livre I) 
Rachmaninoff Sonate pour piano n° 1 en ré mineur, op. 28


Durée du concert
1ère partie : 55 mn environ - Entracte : 20 mn - 2e partie : 45 mn environ

Le terme de « prodige » peut parfois sembler galvaudé et pourtant le jeune russe Daniil Trifonov en est l’incarnation parfaite. Peut-être en raison... d’ancêtres facteurs d’accordéon, d’une grand-mère chef de chœur, d’un père compositeur (dans le domaine du rock...), d’une mère professeur de théorie musicale... Il a véritablement de qui tenir ce jeune homme ! Ceci explique sans doute sa technique « colossale », la noblesse de l’expression et son sens aigu d’inventivité musicale ! Difficile de lui résister.

 

MOMO KODAMA


AUDITORIUM - MAISON DE LA RADIO - Samedi 16 janvier 2016 - 20h00



Piano D Steinway

Une symphonie de jeunesse de Haydn, l’un des plus poignants concertos pour piano de Mozart joué par Momo Kodama, un bijou de symphonie signé Schubert : l’Orchestre Philharmonique de Radio France nous invite à retrouver nos classiques viennois sous la direction précise et malicieuse de Sir Roger Norrington. Joseph Haydn Symphonie n°103 "Roulements de timbales" Wolfgang Amadeus Mozart Concerto pour piano n°23 Franz Schubert Symphonie n°5 Momo Kodama piano Sir Roger Norrington direction

DANIIL TRIFONOV


AUDITORIUM - MAISON DE LA RADIO - Jeudi 14 janvier 2016 - 20h00



Piano D Steinway

Le jeune pianiste russe a donné l'intégrale des concertos pour piano de Rachmaninov avec l'orchestre philharmonique de New York en novembre 2015. Nous pourrons apprécier le Deuxième Concerto pour piano sous les doigts géniaux de Daniil Trifonov le jeudi 14 janvier 2016. Concert placé sous la direction de James Conlon.

Edgard Varèse
Intégrales
Serge Prokofiev
Concerto pour piano n°2
Antonín Dvorák
Symphonie n°8

Daniil Trifonov piano
James Conlon direction